Qu'est ce que la vie ou la mort
La voyance

Une question existentielle : la vie après la mort

La vie après la mort, qui ne s’est pas posé cette question existentielle ? Cependant, ce sujet est tabou dans notre société. Au pire on l’évoque avec effroi, dépit ou tristesse. Mais pour notre civilisation « rationnelle », la réponse habituellement apportée est : il y a la vie et après il n’y a plus rien. Ce qui n’est pas fait pour nous rassurer. Souvent on se tourne aussi du côté des religions, pour trouver des explications que la vie après la mort existe bel et bien.

Mais là encore, suivant la religion, on va nous parler de paradis, d’enfer, de résurrection ou autres croyances diverses. Mais tout cela reste de l’ordre du dogme, de la croyance et chaque religion a les siennes. Pourtant depuis très longtemps, il existe des êtres qui ont pu rentrer en contact avec les défunts et apprendre certaines choses par ces contacts directs.

Hélas, certains ayant peu de scrupules, ont exploité la naïveté et la souffrance des gens ayant perdu un être cher et ont totalement discrédité ceux qui avaient et ont encore ces capacités médiumniques.

Pour ma part, l’expérience des contacts avec les défunts s’est manifestée assez tôt dans ma vie. A l’âge de douze ans j’ai rêvé de la mort de mon grand-père, la nuit même de son décès. Lorsque je l’ai appris le lendemain, tout ce que j’avais vu dans mon rêve était conforme à la réalité de son départ.

Bien des années plus tard, ma grand-mère spirituelle quittait ce monde. Avant de partir elle est venue me rendre visite dans mon sommeil également. A mon réveil, je savais qu’il ne s’agissait pas d’un simple rêve. J’ai eu la confirmation deux jour plus tard, elle nous avait bien quitté le soir de ce rêve.

Plus tard encore, alors que je j’organisais des festivals de voyance, il m’est arrivée d’entendre des défunts qui voulaient absolument entrer en contact avec mes clients. Je le faisais peu rassurée au début et finalement, cela me semblait presque normal. Mais pour autant, à part les messages que je retranscrivais à leur famille, je ne savais rien de l’après-vie.

Il a fallu que j’attende mes quarante ans, pour entrer en contact sur de longues périodes avec un défunt, qui m’était très proche et entendre ce qu’il avait à me dire sur la vie après la mort.

Ce que je vais vous dire est la synthèse de son message, mais pour autant, il m’a expliqué que si ce qu’il m’a dit est plutôt vrai pour une grande part des défunts, il peut en être autrement pour d’autres.

De suite après son décès, le défunt (après le fameux tunnel qui finalement est insignifiant pour une majorité des défunts) reste près de son corps et va d’une personne à l’autre pour la consoler et souvent il essaie de rentrer en contact avec ses proches. C’est ce qui m’est arrivé quelques heures avant le décès de ce proche, car il était dans le coma et très lucide sur sa fin.

Souvent le défunt est à son enterrement. Ensuite il va être entre deux mondes. Le notre et une sorte d’autre dimension. Ce n’était pas très clair, mais lui-même avait du mal à m’expliquer. Tout ce qu’il pouvait me dire c’est qu’il y a plusieurs dimensions ou sorte d’univers parallèles.

Bien sûr il a revu des êtres chers qui étaient disparus avant lui, mais rapidement chacun est reparti dans sa dimension.

Ensuite (quelques semaines plus tard) il est passé dans une sorte de « machine à laver de d’amour » avec d’autres défunts et cela lui a comme lavé son âme.

Je me souviens lorsque je l’avais revu juste après cette expérience, il était tout joyeux presque euphorique.

Après, arrive un moment important pour le défunt. Il se retrouve réunis avec un comité d’âmes. Il font partis de sa famille d’âmes. Ce sont des êtres de lumières très évolués, des anges. Ensemble ils vont revoir toute la vie du défunt. Mais, et c’est là, qu’on peut parler pour certains d’enfer, le défunt va ressentir au plus profond de son âme, tout les souffrances qu’il a enduré, mais surtout celles qu’il a pu faire subir aux autres, comme s’il les avait vécu lui-même.

Je vous laisse imaginer ce que ressentent à ce moment là les violeurs, les pédophiles, assassins etc…

Toute la souffrance qu’ils ont infligé de leur vivant, ils la revivent exactement comme la victime l’a ressenti. Sauf la souffrance physique, car il n’y a pas de corps.

Mais, comme me l’expliquait mon très cher défunt, l’âme est toute pure donc elle peut être complètement bouleversée et anéantie de honte, de chagrin etc…

Cette étape peut durer un certain temps, si tant est que le temps, soit n’existe pas ou alors est totalement différent dans cette dimension.

Une fois que l’âme a compris la leçon de son ancienne vie, ensemble avec le comité, il va être décidé de la nouvelle vie. Il est choisit le pays, voire dans certains cas, la planète mais surtout qu’elle va être la mission de vie. Une mission de vie n’est pas forcément liée à un travail. Car il s’agit plus pour l’âme de vivre des expériences et des émotions afin d’évoluer de vie en vie.

J’ai eu d’autres explications sur la vie après la mort, mais elles sont d’ordre métaphysique et je ne suis pas la plus qualifiée pour vous en parler.

Je vous recommande de lire l’excellent livre de Neal Donald Walsh : «conversation avec Dieu». Surtout le troisième tome qui parle beaucoup de la vie après la mort. Des explications sont données avec plus de détails.

Une chose importante que je veux partager avec vous, est que nos chers défunts sont proche de nous. Si nous les appelons avec notre cœur ils viennent nous rendre visite. Pour certains s’ils laissent un jeune enfant, un parent ou autres, ils vont tout faire pour leur amener une protection occulte. C’est-à-dire les aider et leurs faciliter les choix, ou opportunités dans leurs vies.

Si vous cherchez un job, un appartement, vous passez un concourt, etc.. Vous pouvez leur demander leurs aides et ils feront tout pour vous l’apporter. Comment ? Je ne sais pas. Je n’ai pas eu accès à cette information.

J’ai fait à plusieurs reprise des demandes à ma chère grand-mère qui nous a quitté en 2014 et elle m’a guidé pour de nombreuses choses : appartement, opportunités professionnelles etc…

Mais vous ne pouvez pas demander aux défunts d’influencer sur les sentiments d’une autre personne et surtout les défunts ne sont pas près de vous, pour faire les choses à votre place. Comme dit le proverbe : « aide toi et le ciel t’aidera ».

Si vous voulez savoir comment un médium entre en contact avec les défunts, je vous recommande les vidéos de : « Bruno, un nouveau message ». C’est un médium qui a un vrai don et le pratique avec beaucoup d’humour et de compassion.

Pour ma part, je ne cherche pas à travers mes consultations de voyance à entrer en contact avec les défunts, ce n’est pas ma spécialité. Mais certains ont un message à faire passer à mon client ou ma cliente et sont heureux de pouvoir le faire grâce à mes capacités médiumniques.

Parfois la communication est très fluide, j’ai beaucoup d’informations et d’autres fois je n’ai que quelques sensations ou juste quelques phrases que le défunt va me demander de dire à mon client.

Finalement, ce que j’aimerai vous transmettre à travers cet article, c’est que nous avons une âme, que notre vie a un sens et qu’il nous appartient de le comprendre. Et pour tout ceux qui sont en deuil, de garder l’espoir que nous reverrons tous nos chers défunts le jour de notre départ.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le commenter dans l’espace dédié en bas de la page. N’oubliez pas de me suivre sur mes réseaux sociaux en cliquant sur les logos mis à votre disposition en haut à gauche du site.

Si vous souhaitez savoir ce qui va évoluer et  changer dans votre vie, n’hésitez-pas à me contacter uniquement par SMS au 06.18.05.84.50 pour une consultation par téléphone. Vous pouvez également cliquer sur l’onglet « Me consulter » pour réserver votre consultation dès à présent.

Politique de confidentialité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.