La voyance

Voyance : une si gentille petite fille

Encore envie de partager avec mes visiteurs et clients des histoires de voyance ou plutôt des tranches de vie.

Encore un Festival de Voyance, à Toulon, il me semble.  Je crois me souvenir que je n’étais pas très en forme ce jour là, et que je repassais les consultations à mes collègues, me contentant de recevoir les clients. Je pense que tout le monde devait être occupé, alors, lorsque cette cliente est arrivée, c’est moi qui m’y suis collée.

C’était une grande et belle femme, 45 ans environ, mince, brune les cheveux mi long bouclés, les yeux bleus très lumineux, un regard intense. Elle dégage une énergie fabuleuse. J’ai de suite deux ressentis en même temps sur elle. Le premier très positif, son énergie, sa générosité son appétit de vivre, mais tout de suite derrière, j’ai des frissons le long des bras et je ressens une grande fragilité, une grande souffrance remontant à son enfance. J’entends mon guide qui me souffle  » maltraitance, abandon, persécutions dans l’enfance ». Mon guide m’a dit l’essentiel et je commence ma consultation.

Elle tire une première carte qui ne lui plaît pas. Le Pendu, c’est vrai que ce n’est pas la carte la plus sympa du tarot.

 Ha!! j’ai oublié de dire une chose très importante sur cette cliente, c’est une vraie pipelette. Dés qu’elle voit la carte, elle se met à flipper et à vouloir me raconter sa vie.

Je la laisse parler cinq minutes car son énergie bouillonnante est parasitée par le stress et impossible d’en placer une. 

Finalement, je suis obligée de la stopper dans son élan en lui disant » Écoutez si vous me racontez tout sur vous, ce n’est plus de la voyance, alors laissez moi parler un peu, vous voulez bien?? »

Toute confuse et rougissante elle me dit oui et me regarde comme une petite fille que l’on gronde.

Soudain, j’ai une vision d’elle, qui me projette dans son enfance. Elle doit avoir entre 5 et 6 ans avec deux petites nattes blondes, un tablier rose, et ce regard intense d’amour qu’ont les enfants qui ne reçoivent l’affection d’une mère qu’au compte goutte.

Une émotion de tendresse m’envahit et j’ai les larmes aux yeux. Toute sa vie cette femme a eut un tel manque d’amour parental, qu’elle a cherché à travers son métier d’infirmière cet amour qui lui a tant manqué. Elle a appris, non pas à le prendre aux autres cet amour, mais surtout à le donner. Je suis tellement en connexion avec elle que je ressens intensément cet océan d’amour qu’elle a dans le cœur.

Alors je commence ainsi :  » Vous êtes une femme bonne et généreuse, toujours prête à faire le bien autour de vous, dans votre travail, dans votre vie familiale, amicale, ce qui prédomine ce sont les sentiments. Le plus important pour vous, c’est de pouvoir donner de l’amour aux êtres que vous aimez. Si vous en recevez tant mieux, sinon tant pis, vous donnez quant même. Votre cœur est un océan d’amour et ceci grâce à la personne qui vous faisait le plus souffrir au monde : votre mère, si froide, si indifférente, si cruelle avec vous. Elle vous frappait, vous humiliait, pour finalement vous abandonner à l’adolescence, et vous laisser seule dans la rue comme une mendiante. »

Ces paroles cruelles sortent de moi comme une vérité que je ne sais qu’au moment même où je parle.

Je sais que je dis vrai, car au fur et à mesure que je parlais, ses yeux se sont agrandis, et des larmes ont coulé.

 Je tiens à préciser que dans le flot de paroles dont elle m’a abreuvé en début de consultation, elle m’a surtout parlé de son mec et de leurs projets, pas un mot sur son passé.

Elle m’a donc raconté son histoire tragique, que j’avais commencé à percevoir. Enfant non désiré, mère seule, trop jeune, la pauvreté, l’alcool, et la violence qui se sont invités au festin.

Je vous passerai les détails de sa lutte pour survivre dignement, tout en faisant des études, pour finalement devenir infirmière en cancérologie dans le service pour enfants, un des plus dur.

J’ai eu beaucoup de respect pour cette femme, car elle est partie de si bas, elle s’est tellement battue, que j’ai voulu raconter cette histoire, pour redonner courage à tous ceux qui doutent, qui sont dans la peine, et qui se disent à quoi bon.

Dans mon métier, je rencontre tous les jours des gens qui souffrent, qui doivent lutter, et certain viennent me voir au bout du rouleau.

Si vous saviez… J’aimerais avoir la baguette magique, et d’un coup faire que tout aille bien… Mais toute vie humaine comporte des épreuves. J’ai souvent été en colère contre ça, mais accepter une situation, même la pire est souvent le meilleur moyen d’avancer. Je ne dis pas que c’est facile, loin de la.

Accepter et ensuite se battre pour faire avancer les situations et SAVOURER les bons moments que la vie nous offre, il y en a toujours.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le commenter dans l’espace dédié en bas de la page. N’oubliez pas de me suivre sur mes réseaux sociaux en cliquant sur les logos mis à votre disposition en haut à gauche du site.

Si vous souhaitez savoir ce qui va évoluer et  changer dans votre vie, n’hésitez-pas à me contacter uniquement par SMS au 06.18.05.84.50 pour une consultation par téléphone. Vous pouvez également cliquer sur l’onglet « Me consulter » pour réserver votre consultation dès à présent.

Politique de confidentialité du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.